Mai 2010

Publié le par juju

Il y a bien longtemps que je ne suis pas venue publier sur ce blog, et je me suis fais virtuellement tirer par la chemise pour y remédier.  Et ça tombe bien parce que j'ai du nouveau. Après mon dernier serrage qui a eu lui en mars 2009, j'ai continué plus ou moins ma vie comme avant, je n'étais pas trop génée pour manger, j'avais perdu un peu de poids lors de ma semaine de randonnée à jeûn ( et je n'avais quasiment pas repris = 82 Kg). Mais depuis le mois de février environ, peut être même avant, j'ai commencé à ne plus pouvoir manger correctement, je restais 1-2 jours sans pouvoir manger, je vommissais tous, puis je pouvais de nouveau manger apeu près correctement. J'ai perdu environ 4 Kg en 2 mois, c'est un peu ce qui m'a fait attendre avant de consulter (je stagnais depuis 1 an donc  j'y voyais un intérêt à court terme). Le problème, c'est que lorsqu'on ne peut plus manger, on perd une partie de sa vie sociale : je ne mangeais presque plus à table chez moi car les aliments passaient mieux debout, au boulot (ils ne sont toujours pas aucourant !) je disais que je n'avais pas trop faim ou j'allais vomir discrètement dans les toilettes qui heureusement pour moi se trouvent à l'opposé de notre salle de repas, je n'invitais plus personne à la maison et je ne cuisinais plus du tout. Bref, j'angoisssais uniquement à l'idée de devoir manger. Bref, je me suis quand même décider à prendre RDV avec le chirugien que je n'avais pas vu depuis 1 an : bein oui, je n'avais pas de problème et surtout pas envie de faire resserer l'anneau. Et là, surprise, le chirurgien qui m'a opéré n'excerce plus dans la clinique près de chez moi. Heureusement, un autre chirurgien, spécialisé lui aussi dans la pose d'anneau prend le relais. Enfin, je vais au RDV, lui fais un bref résumé de mon histoire avec l'anneau et lui explique mon problème récent. Il me fais un TOGD, et là, rien ne passe. En fais j'étais bloquée depuis 1 ou 2 jours. Il me desserre de 1 cc et ça ne passe toujours pas. Il commence à s'inquiété, me demande à nouveau si je suis bien à jeûn, ect. Puis il desserre encore de 1 cc et le liquide passe enfin. Il commençait à me faire peur en parlant d'opérer à nouveau. Du coup, il m'a expliqué que l'anneau avait glissé ( c'est un anneau ancienne gérération, les nouveaux ne bougent plus d'après lui) mais qu'il était dans un bonne position donc pas besoin d'opérer pour l'instant.En tout cas, j'ai eu un très bon contact avec lui, même mieux qu'avec l'ancien chirurgien, comme quoi le changement à du bon parfois.

Je dois le revoir en juillet pour faire le point.

Depuis en tout cas, je revie : je peux manger ( et même un peu trop, surtout après une longue période de frustration !), je peux aller au restaurant sans aller vomir le plat que j'ai payé, je peux inviter des amis pour manger ...

 

Lors de cette consultation, j'en ai profité pour lui parler de me refaire les seins, il m'a dit qu'il fallait attendre de reprendre une alimentation normale avant de se lancer. Ce que j'avais l'intention de faire de toute façon, j'ai encore besoin d'y réfléchir.Je me déciderai probablement en fin d'année, en attendant, j'ai commencé quelques économies.

Publié dans parcours de vie

Commenter cet article