ma première annonce

Publié le par julie

J'en ai enfin parlé à mon mari. Au début, il était plutôt réticent : risque de l'intervention,  possibilité d'échec ... Je lui ai dit que j'étais prête,  que je devais faire quelquechose pour stopper ma prise de poids. Il est trop mimi, il a dit que je ne mangeais pas trop ! Je crois qu'il ne se rend pas compte !  Enfin , le lendemain, il m'a proposé de venir avec moi le jour du rendez-vous avec le chirurgien. Je lui ai dit que ce n'était pas la peine.  Je crois que j'ai besoin de l'affronter seule.  Il aura suffisamment à faire au moment de l'opération et  surtout après. Quand je devrai faire attention à tout se que je mange, j'espère qu'il sera là pour me soutenir, car avec les enfants, ce ne sera pas facile. Il m'a dit que le mieux sera de manger après les enfants, dans le calme, au moins au début,. Je pense aussi que ce sera une bonne solution.

Publié dans réflexion

Commenter cet article

Céline 05/12/2007 13:41

Comme quoi... En parle avec ses proches ça fait quelquefois du bien. Et si tout en resort positif, c'est un booste pour la motivation! Je pense que tu devrais avoir moins peur et en parler autour de toi. Les conseils peuvent être très utiles...

julie 05/12/2007 14:31

J'ai le soutien de mon mari et c'est le principal pour moi. Les conseils de personnes n'étant jamais passées par là, je préfère m'en passer. Les conseils des professionnels et des autres personnes ayant un anneau gastrique compte beaucoup plus, c'est vers eux que je me tourne, et ça fait pas mal de personnes finalement!